• 25 av. du Général de Gaulle 57400 Sarrebourg
  • Service d'accueil : 03 87 23 24 25
  • Service des Urgences : 03 87 23 24 30


L’Equipe administrative et pédagogique est composée de

👉 1 Directrice

👉 6 cadres de santé formateurs

👉 1 secrétaire : ifsi@ch-sarrebourg.fr

👉 1 documentaliste à mi-temps : n.choin@ch-sarrebourg .fr


L’accès à la formation

Les étudiants seront sélectionnés pour la rentrée de septembre 2020 selon des procédures distinctes. Les bacheliers ou néo-bacheliers passeront par la plateforme Parcoursup, tandis que les candidats relevant de la formation professionnelle continue seront admis, hors Parcoursup.

Concernant les étudiants sélectionnés via Parcoursup, les établissements se regroupent par territoire de conventionnement universitaire en vue de faire l’objet d’un même vœu, dit multiple et constituent une commission d’examen des vœux (CEV). La commission d’examen des vœux ordonne les candidatures retenues. Une réponse unique sera apportée aux candidats.

Concernant les candidats AS/AP avec 3 ans d’expérience professionnelle minimum, des dispositions transitoires sont prévues à savoir, une épreuve de sélection consistant en une analyse écrite de 3 situations professionnelles. Si ces candidats sont bacheliers, ils peuvent s’inscrire via Parcoursup et via la voie formation professionnelle continue

Concernant les candidats relevant de la formation professionnelle continue et pouvant justifier d’une activité professionnelle d’une durée minimum de trois ans, tout domaine professionnel confondu, le calendrier d’admission se calera sur celui de Parcoursup. Ils devront passer un entretien portant sur leur expérience professionnelle en s’appuyant sur un dossier personnalisé (curriculum vitae, etc.). D’autre part, une épreuve écrite aura lieu et sera composée d’une “sous-épreuve de rédaction et/ou de réponses à des questions dans le domaine sanitaire et social et une sous-épreuve de calculs simples”. La moyenne sera nécessaire pour être admis à l’IFSI.

Le nombre des candidats issus de la formation professionnelle ne peut excéder 25% de la capacité d’accueil de l’établissement.


Les enseignements théoriques et cliniques et les certifications correspondantes

L’ensemble de la formation se déroule sur 3 ans soit un total de 4200 heures :

  • 1800 heures d’enseignement théorique et 300 heures de temps personnel guidé, supervision, suivi pédagogique et travaux entre étudiants (60 semaines),
  • 2100 heures de stage (60 semaines).

Au cours de la scolarité, 28 semaines de congés (12 semaines par année) sont également prévues.

Le référentiel de formation des infirmiers a pour objet de professionnaliser le parcours de l’étudiant. Il va développer progressivement l’acquisition de savoirs, savoir-faire, attitudes et comportements qui vont concourir au développement des 10 compétences devant être maîtrisées à la fin de la formation.

Il s’agit de :

  1. évaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier,
  2. concevoir et conduire un projet de soins infirmiers,
  3. accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens,
  4. mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique,
  5. initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs,
  6. communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins,
  7. analyser la qualité des soins et améliorer sa pratique professionnelle,
  8. rechercher et traiter des données professionnelles et scientifiques,
  9. organiser et coordonner des interventions soignantes,
  10. informer et former des professionnels et des personnes en formation.

Les cinq premières compétences sont spécifiques à la profession d’infirmier. Les cinq autres sont communes à d’autres professionnels de santé.

Ces compétences sont requises pour l’exercice des différentes activités du métier de l’infirmier.

Le référentiel de formation du diplôme d’état d’infirmier est constitué de 36 matières de formation réparties dans 59 unités d’enseignement pour permettre une progression pédagogique cohérente.

Les unités d’enseignement (U.E.) sont en lien les unes avec les autres et contribuent à l’acquisition des compétences. Elles couvrent six champs :

  • sciences humaines, sociales et droit,
  • sciences biologiques et médicales,
  • sciences et techniques infirmières, fondements et méthodes,
  • sciences et techniques infirmières, interventions,
  • intégration des savoirs et posture professionnelle infirmière,
  • méthode de travail.

Les Stages

En première année : 15 semaines :

  • 5 semaines de stage – semestre 1,
  • 10 semaines de stage – semestre 2.

En deuxième année : 20 semaines :

  • 10 semaines de stage – semestre 3,
  • 10 semaines de stage – semestre 4.

En troisième année : 25 semaines :

  • 10 semaines de stage – semestre 5,
  • 15 semaines de stage – semestre 6.

TOTAL : 60 semaines de stages obligatoires sur la base de 35 heures par semaine.

Quatre types de stage au minimum sont prévus dans le parcours des étudiants :

  1. Soins de courte durée (médecine, chirurgie, obstétrique).
  2. Soins en santé mentale et psychiatrie.
  3. Soins de longue durée et soins de suite et de réadaptation (gériatrie, service de convalescence …).
  4. Soins individuels ou collectifs sur des lieux de vie (domicile, travail, école).

Un tuteur (professionnel expérimenté) assure un accompagnement des étudiants et évalue leur progression en stage lors d’entretiens réguliers.

Un portfolio, qui est un outil permettant de mesurer la progression de l’étudiant en stage, est mis en place de la première à la troisième année. Ce document va retracer l’acquisition des compétences, activités et actes infirmiers réalisés par l’étudiant. Un bilan sera effectué à chaque fin de stage par le tuteur. Chaque semestre, le formateur de l’IFSI responsable du suivi pédagogique de l’étudiant fera le bilan des acquisitions avec celui-ci. Il le guidera ensuite pour la suite de son parcours de stage.

Particularité de l’IFSI de Sarrebourg
Possibilité de partir en mobilité internationale
Possibilité de partir en Erasmus en Europe

Certification et attribution des crédits européens :

Le diplôme d’état d’infirmier et le grade de licence délivré par l’université s’obtiennent conjointement par l’obtention de 180 crédits Européens (ECTS) correspondant à l’acquisition des 10 compétences du référentiel de formation :

  • 120 crédits pour les unités d’enseignements, dont les unités d’intégrations
  • 60 crédits pour les enseignements cliniques (stages)

Charte ERASMUS :






Un vent venu d’Europe a soufflé sur les instituts de formation Simone Veil.

 Les étudiants en soins infirmiers de 1ère et de 2ème année se sont mobilisés pour participer activement aux ERASMUS DAYS 2020. De nombreuses actions se sont concrétisées autour de la thématique de la mobilité ERASMUS et le départ en stage dans une contrée européenne. Il ne reste plus qu’a concrétiser ce beau projet.

L’équipe pédagogique est partenaire dans ce projet et accompagne les étudiants dans leurs différentes démarches

W3.CSS

Le métier d’infirmier :

Code de la santé publique, Article L4311-1

"Est considérée comme exerçant la profession d'infirmière ou d'infirmier toute personne qui donne habituellement des soins infirmiers sur prescription ou conseil médical, ou en application du rôle propre qui lui est dévolu. L'infirmière ou l'infirmier participe à différentes actions, notamment en matière de prévention, d'éducation de la santé et de formation ou d'encadrement."

Notre profession est régie par les dispositions du code de la santé publique, depuis le décret n° 2004-802 du 29 juillet 2004 (le Décret dit de compétence du 11 février 2002 est abrogé).

Article R. 4311-1

L'exercice de la profession d'infirmier ou d'infirmière comporte l'analyse, l'organisation, la réalisation de soins infirmiers et leur évaluation, la contribution au recueil de données cliniques et épidémiologiques et la participation à des actions de prévention, de dépistage, de formation et d'éducation à la santé. Dans l'ensemble de ces activités, les infirmiers et infirmières sont soumis au respect des règles professionnelles et notamment du secret professionnel. Ils exercent leur activité en relation avec les autres professionnels du secteur de la santé, du secteur social et médico-social et du secteur éducatif.

Les spécialisations / formations possibles :

  • Infirmier anesthésiste diplômé d’état
  • Infirmier de bloc opératoire diplômé d’état
  • Infirmier puériculteur diplômé d’état
  • Infirmier de pratique avancée
  • Cadre de santé
  • Master
  • Doctorat